Faire un Don
Revue de presse du 16 au 22 mars

Revue de presse du 16 au 22 mars

Le procès pour pédophilie du chirurgien Le Scouarnec renvoyé à octobre

Source : L’Express

Date : le 16 mars 2020

Ce procès, premier volet d’une très vaste affaire de pédophilie, avait débuté vendredi et devait durer jusqu’à mardi.

Le procès à Saintes (Charente-Maritime) du chirurgien Joël Le Scouarnec, accusé d’agression sexuelle sur quatre mineures, a été renvoyé au mois d’octobre en raison de la crise du coronavirus, a décidé ce lundi la cour d’assises, le chirurgien étant maintenu en détention provisoire. 

Lire la suite

—————————————————————

L’ex-père Preynat condamné pour agressions sexuelles sur mineurs, les victimes veulent désormais « tourner la page »

Source : Le Monde

Par : Richard Schittly

Date : le 17 mars 2020

Le jugement du tribunal correctionnel de Lyon n’ordonne pas de mandat de dépôt. La peine, cinq ans de prison ferme, est inférieure aux réquisitions du parquet.

La justice lyonnaise a fait un bond dans le temps, en rendant sa décision dans l’affaire Preynat, lundi 16 mars. Initialement poursuivi pour « agressions sexuelles », Bernard Preynat, 75 ans, a été condamné pour « attentats à la pudeur » sur mineurs, par personne ayant autorité, pour une série d’actes déviants sur de jeunes scouts, perpétrés entre 1986 et 1991. 

Lire la suite

—————————————————————

La dépression infantile est en hausse

Source : Le Monde

Par : Pascale Santi

Date : le 17 mars 2020

Moins taboue, mieux comprise, mais encore trop souvent sous-diagnostiquée, la dépression chez les moins de 20 ans est un phénomène en progression.

C’était il y a un an et demi. Lucie (le prénom a été changé) ne se sent alors pas bien du tout. Agée de 10 ans, elle a des idées noires, des préoccupations morbides, dit souvent « je veux mourir », jusqu’à faire une tentative de suicide en voulant sauter par la fenêtre, raconte sa maman. Elle revient avec sa fille pour un rendez-vous au service de pédopsychiatrie du CHU de Nantes, accompagnée de son fils aîné et de son mari. Lucie y était suivie depuis peu pour un trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH). 

Lire la suite

—————————————————————

Agressions sexuelles sur mineurs : un ancien prêtre jugé le 8 juin au Mans

Source : Ouest France

Par : Josué Jean-Bart

Date : le 19 mars 2020

Cinq ans après sa mise en examen et un an après son renvoi en correctionnelle, celui qui a officié dans les paroisses de Savigné-l’Évêque, Mamers et Bonnétable va devoir répondre de ses agissements devant le tribunal correctionnel. Il évite la cour d’assises.

Il devra finalement répondre d’agressions sexuelles sur neuf garçonnets entre 1990 et 2003, alors qu’ils avaient entre 9 et 15 ans. L’ancien prêtre Max de Guibert, 58 ans, est renvoyé, lundi 8 juin 2020, devant le tribunal correctionnel du Mans (Sarthe). Le curé qui a officié dans les paroisses de Savigné-l’Évêque, Mamers et Bonnétable échappe à la cour d’assises. Accusé de viols par deux victimes, il a bénéficié d’une ordonnance de non-lieu.

Lire la suite

—————————————————————

Le confinement accroît les risques de maltraitance infantile

Source : Journal des femmes

Par : Josué Jean-Bart

Date : le 19 mars 2020

Si le confinement est censé nous protéger contre le coronavirus, il représente toutefois un risque pour certains enfants qui se retrouvent enfermés avec leurs parents violents. Adrien Taquet lance une campagne de sensibilisation sur l’enfance en danger.

Comme pour les violences conjugales, le confinement est susceptible de multiplier les actes de maltraitance infantile. En effet, si les plus jeunes semblent peu à risque face au coronavirus, ils sont en revanche nettement plus en danger en restant à la maison avec un parent violent. De plus, pour certains, l’école fait parfois office de “refuge”. Dans un communiqué du 17 mars, Adrien Taquet, Secrétaire d’Etat à la protection de l’enfance, appelle chacun à redoubler de vigilance face à cette violence en mettant en place un certain nombre de dispositifs…

Lire la suite

—————————————————————

Lancement Officiel Du Numéro Vert 138: La Ligne D’assistance Aux Enfants Victimes De Violences Active

Source : Matin libre

Date : le 19 mars 2020

La Ministre des affaires sociales et de la microfinance, Véronique Tognifodé, a procédé mercredi 18 mars 2020, au lancement officiel de la phase pilote de la Ligne d’assistance aux enfants (Lae) victimes de violences et d’abus.  Et, c’est la salle des fêtes des tours administratives (Cotonou) qui y a servi de cadre.

Désormais, tout enfant victime ou personne témoin de violences ou d’abus sur enfant peut dénoncer sans crainte aucune. Le numéro vert 138 ou la Ligne d’assistance aux enfants victimes de violences et d’abus, disponible 24h/24, joignable gratuitement à partir des réseaux de téléphonie au Bénin est ouvert à ses usagers. Maltraitance physique, verbale, psychologique, violence sexuelle, exploitation économique, mendicité, infanticide, mariage précoce ou forcé. Ainsi se déclinent, entre autres, ses thématiques. Ses missions consistent au Conseil/référencement, la gestion et le suivi éducation. Pour le Représentant résident de l’Unicef au Bénin, Claude Kamenga, le lancement officiel de la Lae est l’aboutissement d’un travail de longue haleine entre le Bénin et l’Unicef. 

Lire la suite

—————————————————————

Un Haubourdinois de 72 ans placé en détention provisoire pour viols sur mineurs

Source : La voix du Nord

Par : C.G.

Date : le 19 mars 2020

Cet Haubourdinois a été conduit par la police au centre pénitentiaire de Sequedin. Un juge a décidé qu’il ne pouvait pas rester en liberté le temps de l’enquête.

Il y a quinze jours, un homme de 72 ans, résidant à Haubourdin, a été mis en examen pour viols sur mineurs. Il a été placé en détention provisoire au centre pénitentiaire de Sequedin. Jules Dujardin est un homme connu à Haubourdin. Pour avoir été, pendant longtemps, président de plusieurs associations, dont une de cerfs-volants appelée Miztral et une autre, Miztech, « Association d’éducation populaire destinée à l’accompagnement des jeunes dans leur promotion personnelle et culturelle ». 

Lire la suite

—————————————————————

Inde : les auteurs d’un viol collectif exécutés par la Justice

Source : Elle

Par : Margot Ruyter

Date : le 20 mars 2020

Les quatre auteurs d’un viol collectif en 2012 ont été pendus dans la prison de Tihar à Delhi, vendredi.

Les quatre hommes responsables du viol collectif de Nirbhaya* (« Sans peur ») à Delhi, en 2012, ont été exécutés par la justice indienne, ce vendredi heure locale. Une décision saluée par de nombreuses femmes, réunies devant la prison pour l’occasion. « Nous avons la satisfaction que ma fille ait enfin reçu justice au bout de sept ans », a déclaré la mère de la victime, rapporte le « Huffington Post ».  

Lire la suite

—————————————————————

 « C’est totalement explosif » : l’Aide sociale à l’enfance dans la tourmente de l’épidémie due au coronavirus

Source : Le Monde

Par : Julie Carriat

Date : le 20 mars 2020

Les foyers pour mineurs accusent le coup de la crise sanitaire. Au nom des 60 000 enfants qui leur sont confiés, les professionnels du secteur refusent qu’on les oublie.

C’est l’un des services essentiels de la République les plus durement touchés par les conséquences de l’épidémie de Covid-19. L’Aide sociale à l’enfance, avec ses pouponnières, ses foyers gérés par des associations, ses familles d’accueil, ses éducateurs et assistantes sociales se déplaçant chez les familles, voit son travail quotidien lourdement entravé par les mesures de confinement en vigueur depuis mardi 17 mars.

Lire la suite

—————————————————————

Alès : Jacques Cviklinski condamné à 15 ans de réclusion pour viols sur sa fille et sa nièce

Source : Midi Libre

Par : Stéphane Barbier

Date : le 21 mars 2020

L’Alésienne Jessika Cviklinski et la Gardoise Caroline Cviklinski, nièce et fille de l’accusé, ont vu leur combat judiciaire débuté il y a douze ans se conclure, en appel, par la condamnation à 15 ans de prison, par la cour d’assises de Draguigan, de Jacques Cviklinski. L’accusé, un ophtalmologue vivant entre Marseille et la Balagne, en Corse, se pourvoit en cassation.

Mardi 17 mars, la cour d’assises du Var à condamnée, en appel, Jacques Cviklinski à 15 ans de réclusion criminelle pour viol par personne ayant autorité et viol par ascendant.  La cour d’assises qui a suivi les réquisitions de l’avocat général en prononçant une peine plus lourde de trois ans que celle prononcée en première instance, le 10 novembre 2017, par la cour d’Assises des Bouches-du-Rhône.  

Lire la suite

—————————————————————

Coronavirus : le risque de violences conjugales et de maltraitance envers les enfants à cause du confinement

Source : France Info

Par : Jean-Christophe Panek

Date : le 22 mars 2020

C’est une des conséquences invisibles du confinement à domicile : l’augmentation de la violence vis-à-vis des femmes et des enfants. Les professionnels de la protection déclarent rester mobilisés au cours de cette crise. Ils appellent à une vigilance accrue de tous : famille, proches et voisins.

Il y a la crainte d’être infecté par le coronavirus. Mais pour certains enfants et certaines femmes, une autre crainte : celle d’être maltraité et violenté. Confinement oblige, les policiers s’attendent à devoir gérer, de plus en plus, ce type de situation. “Pour l’instant, c’est difficile à évaluer, nous ne sommes qu’au début de cette période de confinement et il y encore des gens qui ne respectent pas les mesures et qui sortent dehors” explique Régis Peiffer, déléguée du syndicat Unité SGP Police FO à Nancy (Meurthe-et-Moselle), “mais une hausse des violences est à craindre, c’est évident ! A force d’être les uns sur les autres, ça peut très vite déraper dans certaines familles.

Lire la suite

—————————————————————