Faire un Don
Communiqué de presse

Procès d’un photographe d’enfants – Achim Lippoth

La protection intégrale des enfants et des jeunes contre la violence sexuelle a toujours guidé les réflexions et les actions d’Innocence en Danger dans le monde entier. Cela inclut, en particulier, le soin et l’attention dans la sélection des partenaires avec lesquels nous coopérons en termes de contenu. Nous avons donc été d’autant plus choqués et consternés par la couverture médiatique actuelle des actes de violence sexualisés présumés commis par l’enfant photographe Achim Lippoth, apparemment pendant de nombreuses années.
 
Malheureusement, ce n’est pas la première fois que ce type d’auteur, habile et stratégique, tente d’impliquer les organisations de protection de l’enfance dans ses agissements criminels. Maintenant, il nous a apparemment touchés – et cela nous choque profondément.
 
En tant qu’organisation de protection de l’enfance qui s’occupe quotidiennement de victimes et de leurs familles, nous savons combien il faut de force et d’efforts pour révéler de telles expériences de violence sexualisée et les signaler. Nous savons aussi très bien que les photographies ou les films représentant des abus sont utilisés pour réduire au silence les personnes concernées. Le courage de s’opposer à cela mérite plus que du respect et de la reconnaissance.
 
Ce n’est pas la seule raison pour laquelle nous prenons extrêmement au sérieux les accusations portées contre M. Lippoth. 
 
En l’état actuel des connaissances, M. Lippoth a fourni des photographies pour un total de quatre campagnes d’Innocence en danger en Allemagne et en France entre 2004 et 2016.
 
Toutes les campagnes ont été élaborées par des agences de publicité internationales réputées et mises en œuvre sans honoraires. À l’époque, il n’y avait aucune raison de mettre en doute la proposition d’un photographe de renommée internationale, Achim Lippoth, qui a remporté de nombreux prix pour ses images d’enfants. En outre, il n’y a apparemment eu à aucun moment de contact personnel entre M. Lippoth et le personnel d’Innocence en danger.
 
Néanmoins, nous considérons ces événements effroyables comme une occasion d’examiner de près et de réévaluer des coopérations telles que celle-ci. Tous les processus doivent être examinés afin d’adapter et d’améliorer les normes et les mécanismes de contrôle si nécessaire. À cette fin, nous avons déjà contacté les partenaires de l’époque. Notre organisation sœur, Innocence en danger France, est impliquée dans ce processus.
 
Comme nous ne pouvons pas exclure la possibilité que des enfants soient également touchés par les séquences que nous utilisons, nous allons retirer toutes les séquences de M. Lippoth de la circulation afin d’exclure en toute sécurité toute utilisation future pour Innocence en Danger.
 
Julia von Weiler
Conseil d’administration
 
Pour toute question, vous pouvez contacter : presse@innocenceendanger.org
 
English version
 
The comprehensive protection of children and young people from sexual violence has always guided all of Innocence in Danger’s thoughts and actions worldwide. This includes, in particular, care and attentiveness in the selection of partners with whom we cooperate in terms of content. We were therefore all the more shocked and dismayed by the current media coverage of the alleged sexualised acts of violence committed by the child photographer Achim Lippoth, apparently over many years.

Unfortunately, this is not the first time that this clever and strategically acting type of perpetrator has tried to involve child protection organisations in his criminal patterns of action. Now it has apparently hit us – and that shocks us deeply.

As a child protection organisation that deals with victims and their families on a daily basis, we know how much strength and effort it takes to disclose such experiences of sexualised violence and to report them. We also know very well that especially photographs or films of abuse depictions are used to silence those affected. More than respect and recognition is due for the courage to oppose this.

This is not the only reason why we take the accusations made against Mr Lippoth extremely seriously. 

According to current knowledge, Mr Lippoth provided photographs for a total of four campaigns by Innocence in Danger in Germany and France between 2004 and 2016.

All campaigns were developed by well-known international advertising agencies and implemented without fee. At the time, there was no reason whatsoever to question the proposed internationally recognised photographer, Achim Lippoth, who has won many awards for his images of children. Furthermore, there was apparently no personal contact between Mr. Lippoth and Innocence in Danger staff at any time.

Nevertheless, we take these appalling events as an opportunity to closely examine and re-evaluate cooperations such as this one. All processes need to be examined in order to adapt and improve standards and testing mechanisms where necessary. To this end, we have already contacted the partners at the time. Our sister organisation, Innocence en danger France, is involved in this process.

As we cannot rule out the possibility that children may also be affected in the footage we use, we will withdraw all of Mr Lippoth’s footage from circulation in order to safely rule out any future use for Innocence in Danger.

Julia von Weiler
Board of Directors