Qui sommes-nous ?

Des professionnels / des experts

Une équipe pluridisciplinaire au service de la protection de l’enfance

“L’enfant doit être notre souci. Et savez-vous pourquoi ?
Savez-vous son vrai nom ? l’enfant s’appelle Avenir.”

Victor Hugo

Présentation

D’Innocence en danger

Innocence en Danger (IED) est un mouvement mondial de protection des enfants contre toutes formes de violences notamment sexuelles, présent dans une dizaine de pays et partenaire d’associations internationales actives dans la lutte contre la pédocriminalité.

Le Directeur Général de l’Unesco, Fédérico Mayor, nomme en 1999, Homayra Sellier Présidente du mouvement de protection mondial de l’enfance. Depuis avril 2000, Innocence en Danger (IED) est une association Loi 1901 en France à vocation internationale. Elle est indépendante de tout organisme, déclarée à la préfecture de Paris, à but non lucratif et reconnue d’intérêt général.

Innocence en Danger regroupe tous les acteurs militants de notre société : spécialistes d’internet, juristes, experts de l’enfance, décideurs des mondes politiques, économiques et médiatiques. Son but est de sensibiliser l’opinion internationale aux fléaux croissants rencontrés par l’enfance, afin de peser sur les décisions des gouvernements.

Innocence en Danger constitue une force d’action, de sensibilisation, de proposition, d’éducation et d’information auprès des organisations gouvernementales ou non gouvernementales, des instances européennes et internationales, des entreprises, des écoles, des collectivités locales, des groupes de jeunes…

Innocence en Danger tient le rôle de relais d’informations entre le public et les institutions publiques. Elle accompagne au quotidien les enfants victimes et le(s) parent(s) protecteur(s). Elle est la première et la seule association à avoir mis en place des séjours de résilience.

Activités, buts et missions

  • Sensibilisation, information et mobilisation sur le sujet : Publications, conférences, colloques, intervention au sein des écoles, de l’école de la Gendarmerie Nationale, de l‘Ecole Nationale de la Magistrature.
  • Mise au point et traduction des programmes éducatifs pour les parents, les enfants et les enseignants dans le but d’une utilisation responsable et sécurisée d’internet et des réseaux sociaux
  • Constitutions de partie civile dans un grand nombre de procès pour des faits de viols, maltraitances et violences faites aux enfants et l’accompagnement des victimes dans les procédures juridiques.
  • À partir de 2017, IED a décidé d’investir ses ressources et de mettre à profit son vaste réseau de spécialistes pour contribuer à la recherche médicale dans le domaine des abus sexuels sur mineurs grâce au partage d’informations et à l’attribution de bourses de recherches.
  • Organisation des séjours de résilience pour les victimes de violences sexuelles. Ces séjours ont été initiés en 2002 par Homayra Sellier, la fondatrice de l’organisation, et accueillent jusqu’à 100 victimes par an (tous frais payés) dans 4 pays. Les séjours de résilience sont le point de départ d’une réelle reconstruction pour les victimes. Des experts allemands, français et suisses attestent que ces ateliers renforcent et favorisent la résilience.

Rapports d’activités

Innocence en Danger réalise chaque année un bilan de ses initiatives et le produit dans un rapport d’activités.

Fondatrice et Présidente

Homayra mène une lutte acharnée depuis vingt ans contre toutes formes de violences faites aux enfants. En 1999, elle crée Innocence en Danger, qui devient rapidement un mouvement mondial de protection de l’enfance.
Homayra Sellier
Homayra Sellier
Fondatrice et Présidente d'innocence en danger

Innocence en Danger dans le monde

« Un pays ou une société qui ne soucie pas de ses enfants, n’est pas un vraie Nation. (…)
Les enfants forment avec les femmes et les handicapés la section la plus vulnérable de la société. » - Nelson Mandela

Chaque bureau national est enregistré en tant qu’organisation à but non-lucratif et est sous le contrôle des autorités locales. Notre travail dans chaque pays a eu un grand impact dans le domaine de la protection de l’enfance à bien des égards. Nous organisons des conférences, nous accompagnons les victimes au tribunal, nous travaillons avec les Forces de l’ordre et nous mettons en place des campagnes de sensibilisation.

En Allemagne, Innocence en Danger met l’accent sur la création d’un environnement sécurisé sur la toile pour les enfants et les jeunes. Nous mettons en œuvre nos programmes de prévention à l’échelle nationale dans les écoles. Nous organisons trois à quatre semaines d’atelier artistique par an et parrainons des victimes de violences et de trafics sexuels.

En Autriche, nous organisons deux semaines d’art thérapie par an, et avons lancé un projet pilote : “DimeKo”. Il s’agit d’un projet d’alphabétisation numérique pour accompagner les enfants et la jeunesse en général dans leurs activités en ligne. L’un de ses axes principaux consiste à apprendre aux enfants et aux adolescents à se protéger des dangers de la toile et des réseaux sociaux.

En Colombie, nous organisons deux séjours par an avec près de 40 enfants par session, un certain nombre d’entre eux ayant été envoyés par le système judiciaire local ; d’autres provenant de milieux très pauvres et des enfants de la rue. L’objectif de ces séjours est de leur proposer des thérapies cognitives, de leur apprendre à contrôler leur violence et leur faire découvrir l’artisanat. Nos séjours en Colombie sont supervisés et organisés par l’un des experts les plus titrés et renommés de l’EMDR.

En Suisse, notre but premier est de renforcer la sensibilisation sur le sujet et d’accueillir un nombre d’enfants dont on suit les dossiers devant les tribunaux pendant notre programme de résilience d’été. La plupart des participants bénéficient de notre programme d’assistance juridique. Depuis 2018, nous collaborons avec l’un des instituts de recherche sur le cerveau les plus réputés au monde, basé à Lausanne, dans le domaine des recherches biogénétiques sur les impacts de la maltraitance des enfants. (Santé physique et mentale)

Au Royaume-Uni / États Unis, nous participons et organisons des conférences et colloques pour sensibiliser et informer. Nous sponsorisons des mineurs survivants de violences sexuelles pour des sessions d’équithérapie et musicologie-thérapies. En Belgique, notre travail a commencé au printemps 2018 ; et pour le moment aura pour but le soutien et l’accompagnement des victimes et leurs parents dans leurs procédures juridiques.

En Belgique, notre travail a commencé au printemps 2018 ; et pour le moment aura pour but le soutien et l’accompagnement des victimes et leurs parents dans leurs procédures juridiques.